Encouragement à être pierre d'achoppement ! (Jürgen Grauling)

11/05/2015 17:35

23 octobre 2014, 16:56

Cher-e-s ami-e-s croyant-e-s LGBT !

(Celles et ceux qui ne le sont pas - LGBT -, ceci vous concerne aussi !)

 

"Nous ne sommes pas une problématique"

Invitée à exprimer son point de vue sur la "question homosexuelle" dans une courte vidéo pour une conférence évangélique "The Niners" à ce sujet, la pasteure Nadia Bolz-Weber* de la "Maison pour tous les pécheurs et saints" à Denver/Colorado (HFASS - House for all sinners and saints)* a préféré laisser sa place aux membres LGBT de sa communauté. Le résultat est un film émouvant où lesbiennes, gays et autres personnes transgenre témoignent et transmettent un message fort : "Nous ne sommes pas une problématique autour de laquelle vous pourriez prendre des décisions. Nous sommes le corps du Christ, exactement comme vous l'êtes." ---> http://vimeo.com/109153388

 

J'en ai encore des frissons ! J'aspire à une Eglise comme celle-là où tous ceux qui se reconnaissent ensemble "pécheurs et saints" cheminent ensemble côte-à-côte, qui soit un lieu d'écoute et d'entraide mutuelles et non de jugement, un "havre de paix" véritable, différent de celui dépeint par G. Boucomont* qui, malgré tout l'accueil aimant dont son église est capable, ne pourra faire autrement en fin de compte que d'orienter la personne LGBT vers la guérison ou le célibat, lui faisant comprendre qu'elle est intrinsèquement hors des clous divins tant qu'elle persiste à assumer son orientation sexuelle. Oh, nous sommes toutes et tous en-dehors des clous, toutes pècheresses, tous fautifs, mais en même temps justifié-e-s en Christ. C'est bien cela le corps du Christ : des types cabossés et des nanas de travers en route vers une autre vie, entamant une existence nouvelle. 

 

Heureusement qu'il y a des endroits comme la HFASS, la MCC*, le Carrefour des Chrétiens Inclusifs*, la communion Béthanie*, David&Jonathan*, le groupe inclusif de prière* et diverses paroisses où votre orientation affective n'est pas un enjeu. Mais force est de constater qu'il en reste un dans la plupart des lieux d'Eglise divisant ainsi "progressistes" et "traditionnalistes", "hérétiques" et "fidèles", faisant de vous, chers frères et soeurs LGBT, la pierre d'achoppement de l'unité des chrétiens. Force est de constater que de nombreuses fédérations d'Eglises risquent de se déchirer sur cette question, si elles ne le font pas déjà comme les épiscopaliens.

 

La tentation de se retirer du jeu ou de se contenter des miettes de la table

Je vous entends déjà dire : "Ne nous faites pas tant d'honneur ! Nous n'avons rien demandé. Tout ce que nous voulons, c'est un endroit pour vivre tranquilles." Et vous vous êtes peut-être arrangés, qui avec sa pasteure inclusive, qui avec son prêtre tolérant, qui avec sa communauté LGBT privée. D'autres parmi vous se révoltent et sont tentés de claquer la porte : "Si même l'Eglise est incapable de m'accueillir, mieux vaut vivre sans église ou sans Dieu !"

C'est qu'on ne peut pas être continuellement en lutte, on ne peut pas constamment justifier son existence ! Il arrivait même aux prophètes d'admettre cela, lorsqu'ils maudirent le jour de leur naissance ou demandèrent à mourir plutôt que de continuer (par exemple Elie dans 1 Rois 19). Quand on est fatigué et chargé, il faut un lieu de repos. Mais ce lieu de repos est en Jésus-Christ (Matthieu 11, 25-30). Lui qui a été la première des pierres d'achoppements devenu pierre d'angle de l'Eglise. En Lui votre existence est déjà justifiée quoi qu'en disent ceux qui prétendent parler en son nom.

 

Encouragement à être pierre d'achoppement assumée

Peut-être cela vous suffit-il. Se savoir reconnu en Christ peut nous dispenser de la recherche de reconnaissance par les autres. Sauf que : "Nous sommes le corps du Christ !" ... autant que les autres le sont. Tant que nous pensons pouvoir nous passer les uns des autres, le corps du Christ est déchiré et souffre. Et admettez : savoir que des chrétiens vous rejettent, savoir que vous ne pourrez pas partager votre expérience de foi en-dehors d'un petit cercle de bienveillants vous fait mal, n'est-ce pas ?

Que vous le vouliez ou non, vous êtes un enjeu du débat ecclésial actuel, comme l'étaient les gens de couleur hier et la place des femmes avant-hier (voire aujourd'hui dans certaines Eglises, et pas les moindres, n'est-ce pas l'ami François ?) ! Et ne vous y trompez pas : Nadia Bolz-Weber en donnant la parole à ses paroissiens LGBT les a exposés. Paradoxalement, en clamant l'utopie de ne pas être une problématique, mais corps du Christ, ils se font montrer du doigt et deviennent objet de discussion.

C'est qu'en tant que chrétiens nous ne sommes pas appelés à rester dans notre zone de comfort, même si beaucoup parmi les croyants aiment s'installer douillettement sur les bancs du seul culte dominical à écouter un message qui ne dérange personne et réconforte dans ce qu'on a toujours cru.

Comme le Christ a été pierre d'achoppement, soyons pierre d'achoppement.

Comme le Christ est devenu pierre d'angle, votre exposition ne peut être que bénéfique pour l'Eglise. Car en réclamant votre pleine citoyenneté dans la famille de Dieu, vous interrogez ses fonctionnements et ses croyances, vous l'obligez à redéfinir sa doctrine, par exemple : le péché est-ce un trait de personnalité (hétéro-, homo-, transsexuel ...) ou un terme relationnel (comment agir envers Dieu et mon prochain ? Quelle alliance nous relie ? Qu'est-ce qu'être famille de Dieu ? etc.). En acceptant de sortir de votre zone de comfort, vous rappellerez à tous ces bons chrétiens que leur vocation est également de sortir de leurs propres zones de comfort, d'être en chemin au lieu d'être installés, de prendre la défense de la veuve et de l'orphelin et de dénoncer les injustices, notamment économiques.

 

Bref, être pierre d'achoppement n'est pas seulement votre vocation, mais celle de tout croyant qui se réclame du crucifié !

 

J. Grauling, pasteur, Sélestat

 

* Nadia Bolz-Weber : https://www.facebook.com/sarcasticlutheran?fref=ts

* G. Boucomont, havre de paix : http://benediction.info/havre-de-paix-pour-les-homosexuels/

* HFASS : Tous les "pécheurs et saints" fait allusion à Martin Luther pour qui chaque chrétien était à la fois "justus et peccator", à la fois juste et pécheur. Le site de la HFASS : http://www.houseforall.org/ et https://www.facebook.com/Houseforall

* Carrefour des Chrétiens Inclusifs (CCI) : http://carrefour-chretiens-inclusifs.blogspot.fr/ et https://www.facebook.com/pages/Carrefour-des-Chr%C3%A9tiens-inclusifs/142209719144602?fref=ts

* Metropolitan Community Church (MCC), une église communautariste pour personnes LGBT : http://mccchurch.org/

* Communion Béthanie : https://www.facebook.com/communion.bethanie?fref=ts

* David&Jonathan : http://www.davidetjonathan.com/

* Groupe Inclusif de Prière : rencontres bimensuelles sur Sélestat, contacter Joan Charras-Sancho ou Jürgen Grauling

http://vimeo.com/109153388

 

Précédent

Rechercher

© 2015 Tous droits réservés.